OuRS! OuRS!
"A beer a day keeps the doctor away", et c'est scientifiquement prouvé !

La Fête à Jef Kino [07/01/2006]



Tête-à-tête entre vieux gayz ce soir, autour d'une Ch'ti et d'un bon américain avec bien trop d'frites ! Eul'Thomass est là pour la soirée, on part vers Méricourt pour la fête à Jef Kino. 5 euros pour voir un bon p'tit concert avec pas mal de groupes du terroir, ça s'prend ! On s'rapproche des mines, le temps de garer la OuRS-Mobile et nous v'là dans la salle.

Au premier abord, on s'est quand même demandé quoi : la salle semblait pas très remplie, à cause des tables où somnolaient tous les p'tits vieux de Méricourt... Apparemment c'est William Schotte qui est sur scène là. "Un p'tit tango ? Allez !" :/ Ouhlà, va falloir tenir. Direct à la buvette de l'association des jeunes eud' Méricourt. Verse 2 bièèèères garçon !

Ballage, vidage de panse, remplissage de verre, le cycle ô combien naturel de tout ours qui s'respecte. Voilà Jef Kino qui commence à chanter. Le chant et la guitare sèche dominent, un live très sympa, même si c'est pas l'euphorie, on apprécie ! Quelques invités interviennent, un spectacle rythmé comme il faut.

On repasse quand même au bar pour doucement arriver à notre litre de binouze par personne (le minimum syndical). Forcément, ça sent le pilier d'bar là, le gars a l'air bien entamé et bien marrant, on va le recroiser plus tard à mon avis.

Voilà Kino qui fait monter 2 des Mauvaises Langues sur scène, avant de leur laisser place. Bonne surprise : le public est de + en + réceptif, ça commence à remuer et notre acolyte de tout à l'heure vient nous proposer une bière, 'fin un fond d'bière, avant de le balancer dans l'public ^^. On bouge un peu dans une ambiance houblonnée et néanmoins bonne enfant.

Une petite heure par groupe, ça a l'air d'être ça. Un petit intermède avec un kitchissime présentateur à paillettes et rouflaquettes avant l'arrivée des Fatals Picards, les maîtres de la betterave. L'ambiance monte encore d'un cran, entre 2 feintes, ils jouent énergique et comique : "Djembé man, tu joues mal, et en plus tu joues fort...", "Oh putain, Goldorak est mort !", "Chasse, pêche et biture, nous on respecte la nature !". V'là t'y pas que notre alcoolo de service monte sur scène pour passer un vieux message à une certaine Fatima. Ah les méfaits de la drogue :D On finit par une ch'tite berceuse violente : "Dors mon fils".

Hop, on arrive tout doucement au dernier groupe, les Revolvers Mahoué, dans le plus pur style dunkerquois... Alors forcément, le Thomass (déjà fan) n'est pas déçu d'être viendu ! "Quand c'est qu'vous arrêterez d'faire les cons ?", "On va à la piscine", "Frites, frites, frites !" et j'en passe. Mais le public s'est grandement clairsemé et les seuls qui bougent encore sont les 14/15 ans ;)

1h du mat', comme prévu, tous les groupes ont joué, c'est l'heure de la conclusion par Jef Kino qui semble content du résultat de la soirée. Ce qui voudrait dire que "la fête à..." sera reconduite l'an prochain avec un autre groupe à l'honneur et des autres invités. Si le tarif reste pareil, on reviendra ! Prochain live à voir : Les Vieilles Salopes le 27/01/2006 à Bourlon (62), depuis l'temps qu'on capse en écoutant leurs chansons !